Consommation : aliénation ou libération ?

L’aliénation du consommateur passe par le contrôle, le cadrage, la suggestion, mais aussi par une pluie d’injonctions dans un univers où tout se vend, tout s’achète.
Heureusement, consommation rime aussi parfois avec libération. Nous prendrons ainsi en exemple Edward Bernays, l’écriture lacunaire sur les réseaux sociaux, la marque interstitielle, véritable stratégie libératoire, et le Shanzhai.

Lire le dossier Consommation, aliénation, libération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.