La dernière vague du baromètre Ipsos/Posternak montre qu’à l’instar de la situation économique, l’image des entreprises reste en crise. Les Français continuent de sanctionner les grandes entreprises françaises.

Grande distribution : le positif n’est pas encore de retour

Malgré les efforts des distributeurs pour communiquer sur les baisses de prix, les Français, phénomène nouveau apparu avec la crise du lait de juin 2009, affichent une certaine défiance envers les distributeurs continuant de mettre le pouvoir d’achat au cœur de leur préoccupation. Aucune entreprise de la Grande Distribution n’est épargnée par la crise d’image, mais l’effet est amplifié pour Carrefour (-17) qui enregistre la plus forte baisse de l’indice d’image du secteur. Malgré la baisse généralisée, Intermarché (-5), Leclerc (-6), Système U (-7), Auchan (-8) et Casino (-8), font toujours partie du top 10 des entreprises préférées des Français.

Une image des banques en biface

Le secteur bancaire « classique » reste dans le dur. Les scores d’image ont tendance à se stabiliser à des niveaux historiquement bas, à l’instar de la Société Générale (indice d’image 0 ; 28ème position) ou de BNP Paribas (indice d’image 6 ; 25ème position) qui enregistrent des scores d’image identiques à la vague précédente. Le secteur coopératif fait beaucoup mieux. A ce titre, Crédit Mutuel (indice d’image 44 ; 10ème position), profitant de son statut de banque différente, fait une entrée remarquée dans le top 10 de notre classement.

Retrouvez cet article en intégralité sur Marketing-Professionnel.fr

Serge-Henri Saint-Michel

Article