85% des Français opposés à l’ouverture de Facebook aux moins de 13 ans

Une majorité des Français pense en effet que les jeunes adolescents devrait plutôt échanger sur des réseaux sociaux spécifiques à leur âge (55%), plutôt que sur des sites tous publics avec un compte spécial (11%) ou standard (3%). 26% des internautes interrogés sont même opposés à l’inscription des adolescents sur les réseaux sociaux.

Danger et Risque sont les premiers mots qui viennent à l’esprit des répondants quand ils pensent à l’utilisation de Facebook par les jeunes, bien avant des mots positifs comme Amis, Vie, Partage…

Selon Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, ces opinions sur l’accès des plus jeunes à Facebook traduisent le souhait assez général des Français pour développer une approche éducative du Web à destination des adolescents.

Vous pouvez lire l’interview en exclusivité que nous avons menée pour Marketing Professionnel.