L’idée de la campagne de la Colombie est de chercher à valoriser les expériences uniques que peuvent vivre les touristes, en s’appuyant sur des lieux et des ambiances, mais aussi d’illustrer que la Colombie propose une diversité de destinations pouvant répondre à des attentes larges : nature, aventure, culture, farniente… dans le but, en 2014, d’atteindre les 4 millions de touristes (monde !), ce qui générerait 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Camilo Alejandro Martinez, Directeur Proexport en France, structure chargée de la promotion de la Colombie, répond en exclusivité aux questions de Serge-Henri Saint-Michel :

  • Avez-vous réalisé des études d’image auprès des cibles françaises avant de lancer la campagne ?
  • En quoi cette campagne est-elle attribuable à la Colombie ?
  • Quels sont concrètement vos objectifs en terme de départs pour 2013 et 2014 ?
  • Quelles sont les cibles de cette campagne ?
  • Comment les toucher en-dehors d’une campagne de publicité pour développer le trafic ?
  • Des opérations plus « corporate » et influence sont-elles prévues pour orienter la perception de la Colombie vers une direction plus « compatible » avec le tourisme ?

A lire sur Marketing Professionnel :