Les vœux que chaque individu adresse expriment ce qu’il attend lui-même de l’année qui s’ouvre. Les vœux sont avant tout une méthode Coué et un révélateur de nos attentes et de nos qualités voulues (et pas forcément perçues…). Point de détachement ou de sollicitude.

Les vœux d’entreprise : pas meilleurs que ceux des particuliers !

Le business est soumis à cette même règle ! N’avons-nous jamais reçu de vœux comme « que l’année xxxx soit dynamique et créative » ?

De plus en plus envoyés (ou signalés) par mail, les « vœux électroniques » endossent alors les habits d’un mailing, d’une newsletter… et adoptent aussi leur logique commerciale, et plus rarement communicante.

C’est pour cela que, à quelques exceptions près, les vœux électroniques sont devenus une vraie plaie, mêlant auto satisfecit, développement de trafic, invitation à cliquer, réactivation du lien commercial, et, pis, pseudo amitié-proximité.

Découvrez le palmarès 2011 !

Marketing-Professionnel.fr et Marketing-PME vous font partager 45 cartes de vœux inoubliables (enfin, pas toutes…) :

  • Les meilleures cartes de vœux professionnelles avec nos différentes mentions spéciales : technologie, alimentaire, recrutement…
  • Les pires cartes de vœux professionnelles et leurs différentes mentions spéciales (et il y en a !)
  • Les cartes de vœux professionnelles nominées, mais non récompensées

A lire avec humour et détachement ! (surtout si vous en faites partie)

Vous pouvez aussi télécharger le PDF de ce Grand Prix des cartes de vœux sur Marketing PME.