La règle dite « 90-9-1 » ou « règle du 1% » ou « loi de la participation » postule que les créateurs (rédacteurs d’articles, posteurs de vidéos ou de photos…) représentent 1% du trafic des sites, les consommateurs actifs, 9% (sans créer, ils interagissent avec le contenu par des commentaires, évaluations, mais aussi transmission…). Enfin, les 90% de passifs se contentent de consommer les contenus, sans plus.

Comment cibler chaque internaute ?

Même si cette « règle » subit parfois quelques modulations, son concept est utile parce qu’il incite l’entrepreneur à réfléchir sur son modèle économique en s’interrogeant sur la valeur de chacun des profils d’utilisateur pour son activité.

Ainsi, les chaque cible sera touchée via des moyens différents :

  • Les 90% de passifs seront touchés par les contenus en affinité avec leurs attentes, le référencement naturel, les flux RSS, les podcasts et les newsletters régulières
  • Les 9% d’actifs seront sensibles au flux RSS des commentaires, mais aussi à la fonction « share this », « like » ou « partager sur Viadeo », par exemple.
  • Enfin, les 1% de créateurs apprécieront une interface personnalisable, intuitive, tout comme des imports de contenus (embed, RSS…) et une valorisation de leurs contenus (photo, espace de présentation…).

L’objectif reste de faire grossir la taille de chaque cible, de convertir les contenus en audience, l’audience en CA, tout en gérant au mieux l’effet d’entraînement des créateurs sur les lecteurs, sachant que seule une partie de ceux-ci commenteront.

Ainsi, non seulement un article doit être écrit pour être lu, mais aussi commenté et référencé…

Un idéal, en somme, tout comme les mensurations de rêve.