Professions de santé : voici une alternative au module de réservation Doctolib

« Si tu n’es pas sur Doctolib, c’est que tu es un charlatan ». Interdiction de (deux faux) psychiatres [1], suppression des comptes de quelques naturopathes (il faut le dire, carrément louches) sur la plateforme de réservation Doctolib… et voilà que les regards se tournent vers la Licorne [2] qui fait le ménage… sous (la contrainte) du Parquet [3]. Une sorte de nettoyage nécessaire après une période de croissance permise par le coup de boost de l’opportune épidémie de Covid-19, presque cogérée par la plateforme.

Parallèlement, et depuis plusieurs mois, Doctolib demande à ses clients professionnels de santé, de s’identifier, de s’authentifier. Parfois à l’aide de procédures et canaux qui boguent (à l’aide photocopies de pièces d’identité assorties d’une photo prise avec son mobile ; puis via un PC, tandis que quelques heures plus tard il est annoncé au professionnel que seule l’authentification via mobile fonctionne…. ). Au moindre hoquet du soignant, le compte pro est suspendu sans attendre : plus de visibilité sur la plateforme ni sur les outils de recherche, impossibilité, évidemment, pour les patients de réserver une consultation. Pourtant, les deux psychiatres aigrefins sont passés à travers les fourches caudines de la plateforme…

Température (et prix) en hausse

Parallèlement, le prix de l’abonnement à Doctolib a drastiquement augmenté. Mes clients payaient 110€ en 2018, contre 139€ aujourd’hui, pour une prestation sans téléconsultation possible [4]. Doctolib se positionne comme un incontournable et agit pour optimiser sa rente monopolistique. Il était au départ concurrentiellement distinct ; il est aujourd’hui concurrentiellement nuisible, entre autres après avoir absorbé Mon Docteur en 2018 [5]. Mais il ne se contente pas d’une croissance par acquisition, il s’accapare le trafic web : le SEO de Doctolib l’emporte souvent sur celui du cabinet des praticiens (dans les résultats des outils de recherche, Doctolib sort quasi systématiquement avant les professionnels). Tout comme Booking avec les hôtels, me direz-vous.

Ces pratiques de mise sous pression des professionnels de santé ne sont pas d’une exemplarité légendaire (surtout venant d’une Licorne, rappelons-le)…

Le bon soin de la prestidigitation

Ces faits entraînent deux conséquences.

Tout d’abord, ils amènent à concentrer les regards sur le « nettoyage » de la plateforme, lui permettant de se concilier les grâces du gouvernement, qui l’a bien supporté (au sens de « marché support ») depuis deux ans, tout en conduisant le public à oublier les failles techniques |6] et les abus de position dominante [7] récemment mis en lumière. Ces actes sont-ils assimilables à de la manipulation de l’opinion ?

Enfin, Marketing PME conseille dorénavant à ses clients soignants d’utiliser d’autres solutions de réservation de leurs consultations. Des alternatives simples, souples, sans usine à gaz (parlons-en, c’est d’actualité…) existent. A la clé, 1000€ minimum d’économies par an pour chaque professionnel de santé déployant une solution de réservation de consultations en ligne.

Oui, la santé financière d’un cabinet se soigne, se consolide. Même s’il faut souvent passer par une doctolibectomie.

Contactez Marketing PME pour en savoir plus sur cette solution solide de réservation de consultations et d’agenda de santé.

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Vous êtes (obligatoire)

    Votre message à Marketing PME

    Quiz Anti-Spam : la capitale de la France ?

    ***

    1 – Deux faux psychiatres « piègent » Doctolib (2022) https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/08/31/doctolib-piege-par-de-faux-psychiatres-et-victime-d-un-canular_6139610_3224.html

    2 – Doctolib, Licorne française (2022) https://www.lesnumeriques.com/pro/doctolib-licorne-francaise-la-mieux-valorisee-apres-une-levee-d-un-demi-milliard-d-euros-n178449.html

    3 – Faux médecins et naturopathes, le Parquet ouvre une enquête (2022) https://francais.medscape.com/voirarticle/3608970

    4 – Augmentation des tarifs de Doctolib en 2022 https://psyacp.fr/doctolib-augmente-ses-tarifs-pour-2022/

    5 – Rachat de Mon Docteur en 2018 https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/07/12/doctolib-rachete-son-concurrent-direct-mondocteur_5330181_3234.html

    6 – Doctoloib ne chiffre pas de bout en bout ses données (2022) https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/esante/doctolib-ne-chiffre-pas-de-bout-en-bout-lintegralite-de-ses-donnees-de-sante-revele-une-enquete-la

    7 – L’Autorité de la concurrence enquête sur la licorne française Doctolib suite à une plainte pour « abus de position dominante » https://www.lefigaro.fr/societes/l-autorite-de-la-concurrence-enquete-sur-doctolib-20210707

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Contactez Marketing PME

    Nous vous rappellerons dans les 24h pour développer au plus vite votre marque et votre entreprise.




      Quiz Anti-Spam : la capitale de la France ?